Vie de maman

Nous sommes victimes de harcèlement scolaire !

4 janvier 2019 - Maman Plume

C’est un mot qui me paraissait très lointain et inaccessible jusqu’à dernièrement… Aujourd’hui je vous dis tout !

Nous sommes victimes de harcèlement scolaire !

Depuis quelque temps, je sentais une gêne chez mon fils, vis-à-vis de l’école. J’avoue avoir pris cela pour de l’ennui scolaire. En effet, Max est un très très bon élève et les maîtresses sont toujours obligées d’adapter leurs programmes scolaires pour lui faire faire des petits extra histoire de le challenger…

Nous avons même eu des rendez-vous avec sa maitresse actuelle pour le remotiver, mais finalement le souci ne venait peut-être pas que de là !

Comment ai-je découvert que mon fils était harcelé à l’école

Un matin, début décembre, Max s’est réveillé en pleurs, mais le gros gros pleure, car il avait soi-disant très très mal au ventre. Il pleurait tellement qu’au début j’hésitais presque à l’amener en urgence au docteur. Puis j’ai eu un doute face à ce pleur fort caricaturé et exagéré (car c’était épisodique, la douleur n’était pas continue, les pleurs non plus).

Dans le doute, j’ai décidé de le garder au chaud, de ne rien dire, mais de l’observer du coin de l’oeil !

Étrangement, son comportement a changé dès que son père (et chauffeur-école) est parti travailler. À ce moment-là, je n’y croyais déjà plus, mais j’ai continué de jouer le jeu.

Au bout d’une heure, mon loulou s’est plaint de s’ennuyer, que c’était nul que je ne joue pas avec lui et qu’il n’avait pas envie de rester à se reposer… (Je lui ai volontairement forcé à rester allongé, au repos comme il n’allait vraiment pas bien…)

Je lui ai ensuite laissé le choix, en lui disant que s’il était malade, il devait rester allonger. Mais s’il avait fait semblant, il devait le dire et il pourrait aller jouer !

Et là, grande surprise, mon Max s’est mis à parler… Connaissant sa timidité face aux maîtresses, je l’ai filmé discrètement en lui posant des questions. Voici son témoignage (à visage caché volontairement).

Ma réaction

Inutile de vous dire que j’ai vu rouge, même si je n’ai rien montré à mon fils. J’ai immédiatement prévenu le papa et téléphoné à l’école pour prendre un rendez-vous urgent avec la directrice !

Rendez-vous que je n’ai pas eu, car l’école n’a jamais répondu grrr.

Pas de soucis, j’ai débarqué avec le papa et Max à l’improviste dans la classe de la directrice puis de sa maitresse à 13h !

Après avoir tous expliqué, reçu mille excuses et promesses dont elles prenaient note et qu’elles allaient s’occuper de cette affaire immédiatement, nous avons gardé Max avec nous pour la journée en lui montrant notre soutien !

La réaction de l’école

L’école a aussitôt convoqué, le vendredi après-midi, les trois garçons qui harcelaient Max pour une explication.

Le lundi matin, Max est retourné à l’école et a été confronté aux trois loustics en question avec plusieurs adultes. Un des trois a immédiatement avoué et les deux autres non.

La directrice n’a pas lâché l’affaire et a réussi à les faire avouer aussi. À partir de là, l’école a organisé une réunion avec tous les enseignants, pour évoquer notre souci puis décider d’une sanction. Un projet pédagogique de prévention sera également mis en place sur la violence à l’école.

Le jeudi, tous les parents (des 3 enfants) étaient convoqués pour être mis au courant de l’affaire et apprendre la sanction.

Sanction de l’école

L’école a décidé de mettre les trois loulous en isolement une journée dans une autre école (la maternelle), chacun dans une classe avec une institutrice différente. Pendant cette journée, ils ne pouvaient pas être en recréation avec les autres, mais seul à tour de rôle. Toute la journée, ils avaient du travail individuel à faire qui devait leur permettre de réfléchir à ce qu’ils ont fait !

Avis de maman

Voilà, vous savez tout. À ce jour, Max n’a plus jamais été embêté, mais avec les vacances de Noël, il n’a eu que trois jours d’école avec eux.

Pour le moment, ils ont l’ordre de ne plus l’approcher, l’affaire est donc à suivre…

L’école a régi assez vite, ce qui, pour nous parents, nous a un peu rassuré. Maintenant j’espère que l’année 2019 permettra à Max de repartir à zéro.

Pour ceux qui me demanderaient comment il le prend. Et bien il est soulagé, soulagé que tout le monde le sache, que ça s’arrête et que surtout les trois « camarades » soient punis. Il trouvait cela injuste de se faire insulter et frapper sans qu’il n’y ait jamais de sanction.

Alors je croise tous mes doigts pour que ça ne soit plus qu’une mauvaise expérience lointaine.

Méfiez-vous

Si je vous en parle aujourd’hui, c’est juste pour vous dire de faire attention à vos enfants de suivre votre instinct de maman…

Je vous conseille également :

10 raisons d’aimer la rentrée quand on est p... Je dois avouer que j'attends toujours avec impatience les vacances d'été, mais à la fin je suis tout aussi impatiente que la rentrée arrive... Et d'ap...
Les journées secrétes de nos enfants Je ne sais pas chez vous, mais personnellement j'ai toujours cru que les premières années de mes enfants n'auraient pas de secret pour moi. Hé bien a...
Mission : à l’heure à l’école en favor... Que les parents qui ne crient jamais le matin pour faire accélérer les enfants lèvent la main ! Perso ici ça a toujours été la course, sauf depuis que...

Vous aimerez aussi

24 Commentaires

  • Répondre Aude 4 janvier 2019 at 21 h 40 min

    Bonsoir, je suis bouleversé par votre billet de ce jour. C’est difficile d’entendre des choses si douloureuses de son enfant. Je me rends compte que les enfants peuvent être si ingrats entre eux, dès le plus jeune âge. Ma fille est en maternelle et déjà là il faut être vigilant pour éviter les dérapages … J’espère de tout coeur que Max pourra desormais se rendre sereinement à l’ecole et que les parents des enfants malveillants se remettront en question.
    Douce soirée à vous.

  • Répondre Duarte claire 4 janvier 2019 at 21 h 43 min

    Bonsoir,
    J’ai connu ce genre de situation avec ma grande lorsqu’elle était au CP. Comme votre loulou elle ne voulait plus aller à l’école, elle qui adorait ça, elle avait ce soi-disant mal de ventre tous les matin, jusqu’à ce que je trouve un petit mot sur la table basse qui disait qu’ était nulle, qu’elle ne servait à rien et qu’elle voulait qu’on la mette dans cercueil!!! Le choc… venant de ma princesse de 6 ans!!! Alors discussion, beaucoup de choses sont sorties… du coup je suis allée voir son maître, il y a eut explication avec la classe et les choses se sont arrêtées! Cependant, depuis cet épisode, il y a des choses qui ont recommencé en CE1, un petit peu en CE2, et cette année elle est en CM1 et jusqu’à présent tout va bien… je précise que malheureusement les filles qui la harcèlent sont TOUJOURS les mêmes!!! Mais je les ai moi même mises en garde l’année dernière et il semblerait que ça ait marché…

    • Répondre Gabriella 5 janvier 2019 at 9 h 20 min

      Bonjour Julie, merci pour votre témoignage qu’elle tristesse ça arrive de plus en plus c’est dingue. Bon courage à vous et à Max

  • Répondre Durain 4 janvier 2019 at 21 h 48 min

    Mon fils l’an dernier en cinquième était super agressif. Il perdait sans cesse ses affaires et je le disputais à chaque fois en lui disant qu’il était grand qu’il pouvait faire attention à ses affaires .
    Un jour il m’envoie un message me disant qu’il n’avait plus rien dans sa trousse tout était cassé ou avait disparu . Il a fait une interro de français avec une recharge de stylo sans même la garniture et la prof lui a dit de se débrouiller.
    En allant le récupérer le soir il me dit que ce n’est pas de sa faute et qu’il savait qui c’était .
    3 élèves de sa classe , une fille et deux garçons qui la suivait partout .
    Bref j’apprends que tout les soucis de vol , casse mais également insultes à chaque fois qu’il participait en classe .
    J’ai appelé le collège qui m’a promis que le directeur allait me rappeler mais rien . Le lendemain deux fois mon mari et la troisième il a fait un scandale .
    Le directeur nous a contacté et a convoqué tous les gamins .
    Le mien ne voulait pas qu’on intervienne de peur que cela soit pire.
    Il a perdu un ou deux copains pour avoir « balancé «  mais tout est rentré dans l’ordre .
    Depuis je guette, surveille le moindre signe .

  • Répondre Gachet 4 janvier 2019 at 21 h 53 min

    Très touchant cette histoire, j’espère que votre petit homme va bien et quil n’ appréhende pas la rentré. Jai vécu la même chose au collège ce nest vraiment pas évident à vivre. Courage a vous

  • Répondre Cécile 4 janvier 2019 at 21 h 56 min

    Je trouve que tu as de la chance que l’équipe enseignante t’ai crue et qu’elle a agi.
    Il y a 2 ans ma fille adorant l’école mettait au moins 30 minutes à mettre ses chaussures mais elle disait que tout allait bien. Un soir le périscolaire nous a rapporté un comportement bizarre de ma fille ce qui nous a poussé à l’interroger. Au bout d un long moment elle a fondu en larmes pour nous dire que une fille de sa classe l obligeait à faire des choses sous peine de blesser son frère. Elle voulait le protéger. J Ai pris rendez vous avec le persicolaire qui a pris des mesures d éloignement entre les deux fillettes. L ecole ne m a pas cru et à dit que les deux filles ne jouent jamais ensemble et que s il y avait un souci C est la faute de ma fille. Nous avons fini l année car il restait deux mois et que ca a traîné puis nous avons changé d’école. Ma fille va mieux mais elle a peur d aller voir les autres enfants et la harceleuse elle a pris un nouveau souffre douleur car elle est trop mignone

  • Répondre Gersende 4 janvier 2019 at 22 h 10 min

    Mon dieu j’ai le cœur serré de l’entendre parler de ce qu’il a vécu!!
    Pauvre petit Loulou, je te fais de gros bisous de réconfort, c’est très bien bonhomme d’avoir dit tout ça à ta maman tu es fort bravo!!
    Je te souhaite une belle année scolaire et ne fait plus attention à ces garnements tu vaut bien mieux qu’eux!!

  • Répondre SJ 4 janvier 2019 at 22 h 16 min

    Pauvre ptit bout!! Dans quel monde vit on!!

  • Répondre Famille Tout à Dire 4 janvier 2019 at 22 h 22 min

    J’espère de tout coeur que cela va aller pour ton enfant. C’est affolant de voir qu’encore aujourd’hui, il y a du harcèlement à l’école.

  • Répondre Juju 4 janvier 2019 at 22 h 49 min

    Merci pour ce billet. Il est important d’en parler. Courage à Max et vous. Je surveille mon petit garçon et j’essaie de le faire parler le plus possible de ce qu’il se passe à l’école!! Les enfants sont horribles entre eux.

  • Répondre Amandine 4 janvier 2019 at 23 h 01 min

    Bon courage à Maxence
    Le harcèlement scolaire ne devrait pas exister… Ils sont si jeune je trouve ça désolant que certains peuvent être si méchant, enfin il doit y avoir un problème d’éducation….
    Certains parents s’occupent tellement peu de leurs enfants… ou ses enfants vivent dans des familles violentent … enfin ça c’est mon avis …
    Bon courage à vous parents aussi car ça doit être dur d’entendre ça ..

  • Répondre Pourdan 4 janvier 2019 at 23 h 01 min

    Tu as de la chance que l’école prenne vite et sérieusement le cas car ns l’année dernière mon fils se fesait harcelé c’est allez jusqu’à l’étranglement devant une maîtresse mais l’école n’a rien fait ns sommes aller jusqu’à la plainte au commissariat et rectorat pour que l’élève en question arrete et pr le coup soit exclu de l’école. .. Cette année tout va mieux oufff

  • Répondre Marjorie 4 janvier 2019 at 23 h 02 min

    Bonjour. pareil ici mais c’est ma grande aux collèges. un garçon lui donner des petits coups de pieds qui a à longue la stresser. elle est comme votre loulou. alors après une nuit pleine de cauchemar ou elle n’a quasiment pas dormi elle m’a tout raconter.

  • Répondre Dal 4 janvier 2019 at 23 h 10 min

    Ma fille a été harcelé en GS
    Après avoir vu la maîtresse et le directeur , et des harcèlements qui ont malheureusement continué… nous avons changé d’ecole ! Triste mais indispensable … ma fille a été suivie un an par un pédopsychiatre… et parfois encore auj après plusieurs années , je la sais plus sensible … sur certains sujets ! Soyez vigilante surtout

  • Répondre Magali 4 janvier 2019 at 23 h 55 min

    Pauvre Max ?
    Quelle horreur j’espère qu’il va bien et qu’à la rentrée tout va bien se passer.
    Ca fait froid dans le dos

  • Répondre Sophie 5 janvier 2019 at 0 h 32 min

    Bravo à Max pour avoir eu le courage de parler et à vous pour avoir su comprendre qu’il y avait eu un problème.. le harcèlement est un fléau, c est primordial d’en parler !
    Courage à vous

  • Répondre Laurianne 5 janvier 2019 at 4 h 25 min

    Coucou Maman Plume,
    Merci pour se douloureux partage d’expérience.

  • Répondre Keundjian 5 janvier 2019 at 10 h 06 min

    Bravo à Max et à la belle relation que vous avez qui lui a permis de poser son fardeau..il sait que vous l’ accompagner et le soutener. J’ ai aussi connu le harcèlement au collège pour ma dernière fille ..elle n’ a osé me le dire que des années plus tard …les enfants doivent pouvoir parler et nous les adultes les écouter

  • Répondre Fievet 5 janvier 2019 at 14 h 52 min

    Quel self contrôle… respect A vous !!!
    J’avais envie de pleurer rien qu’à écouter votre loulou !!!
    En tout cas très bonne réaction que vous avez eu vis à vis de l’école, votre fils et vous même, personnellement je nest pas le même self contrôle !!!
    J’espère que tout s’arrangera pour votre loulou !!!

  • Répondre Passa 7 janvier 2019 at 9 h 42 min

    J’j’ai tout de suite envoyé à ma sœur en espérant que ça peut l’aider mon neveu est victime d’harcelement malheureusement la directrice est intervenue une fois et ça continue pour lui merci de ce témoignage

  • Répondre Carine 12 janvier 2019 at 11 h 00 min

    Mon fils a été victime plus grand … au collège en 6eme. C est vite rentré dans l ordre en lui expliquant et en le faisant parler . Ainsi qu avec l aide du collège qui avait un pressentiment sans preuves… parfois il suffit d un témoignage pour que l école puisse faire quelque chose.
    Et il nous faut en effet rester vigileants et à notre propre écoute de maman.
    Bonne continuation !

  • Répondre Eddy 14 janvier 2019 at 8 h 53 min

    Bonjour, ? aurait ptit pour avoir un pu parler ! Mon fils de 12 ans (5ème) c’est retrouvé dans une rixe, car, il jouet à « touch-touch » avec un ami : en courant il a bousculer légèrement un camarade, de suite mon fils à était le voir pour s’excuser, mais un « zorro » de 4ème et venu s’en mêlé, il s’en et pris à mon tch’o, lui a fait une clé de bras et la plaqué contre une grille puis la mis par terre avec une balayette et la rouer de coup avec la complicité d’autres gamins . Le Collège m’appelle pour me dire que mon tch’o a eu un accident, dès que je l’ai vu, j’ai vu en sont regard une honte, une peur que j’avais jamais vu auparavant. Pour la mémoire cpe ça arrive. Je vous passe les détails… Ma femme a était aux urgences le lendemain, arrivé là il a un plâtre car entorse sérieuse du bras = plâtre pour 1 mois ! et l’autre gamin a eu le droit à des vacances car exlu 2 semaines…. ou va le monde ! des idées sur les démarches que nous pourrions faire ?

  • Répondre Cécile 25 février 2019 at 20 h 34 min

    Comment ça va aujourd’hui ?
    Pas de « rechute »?
    Gardez votre 6ème sens en éveil ! ?

  • Répondre Aurelie 17 mai 2019 at 5 h 36 min

    Bon courage Max ici nous sommes en train de vivre un peu la même chose sauf que pour lecole mon fils nest pas la victime mais le coupable car ca serait sa faute sil ne sentend pas avec ses camarades , je vois rouge jai demande rdv avec le maitre la maitresse et tout mais eux ne voient pas cela sous cet angle car sous pretexte quil nest pas tapé ce ne sont que des paroles🤬, aujourd’hui mon fils a changé de tout au tout il a mal au ventre et a la tête tous les soirs en rentrant de l’école car il en peut plus qu’on le traité de « gros » de « mochete  » la c’est simple j’ai de nouveau rdv avec le maître la semaine prochaine si rien est fait je vais voir son médecin pour tenter une autre tactique car je ne laisserai pas passer cela

  • Répondre