Puériculture Vie de maman

Drains, yoyos, fini les otites, mon expérience de maman !

3 mars 2020 - Maman Plume
Drains, yoyos, fini les otites, mon expérience de maman !

Je n’avais pas spécialement prévu d’écrire un article sur l’opération de bébé plume et sa pose de drains. Mais vous êtes tellement nombreux à me poser des questions, à avoir peur de cette opération que je me suis dit que j’allais tout vous dire (les peurs, les soucis et les bienfaits) avec mon expérience de parents dans ce petit billet…

Notre expérience

Drains, yoyos, diabolos ou plus techniquement “aérateurs transtympaniques”, il y a tellement de noms pour décrire cette intervention !

Cette histoire de yoyos, je la connais bien, même très bien ! Pour tout vous dire, je suis maman de trois enfants et les trois ont eu des drains, oui oui les trois ! Max une fois, Miss CC en a eu 2 fois ! et bébé plume, l’année dernière…

Tout a toujours commencé pareil… de la fièvre, des otites à gogo, des otites qui sont restées là sans partir, parfois pendant un mois ! Un bébé grognon, qui dort mal et qui même parfois en vomit… Bref des périodes compliquées pour bébé et les parents !!

Un jour, à force de répétitions d’otites, on commence à entendre parler d’opération et là, dans notre coeur de maman, ça fait “Boum Boum”… Opération, hôpital, endormissement de bébé… en gros c’est super flippant !

Comment se passe l’opération pour les drains bébés

En réalité, c’est une opération tellement rapide et simple !

L’avant-opération diabolo

Une fois que le diagnostic tombe (merci au pédiatre), il nous a envoyés voir un chirurgien ORL qui nous a confirmé qu’en effet, il fallait opérer. Pour nous, c’est directement elle qui l’a opérée (le côté rassurant) et du coup on a programmé directement avec elle une date… souvent super rapide et dans le mois (pour mon expérience). On a ensuite dû prendre un rendez-vous avec un anesthésiste pour un petit bilan avec bébé.

Le Jour J de l’opération des yoyos

On nous a demandé de venir vers 8h, à jeun de la veille minuit. Une infirmière nous a conduits dans une chambre temporaire. Pour mes deux grands, à l’époque, il fallait les déshabiller et leur mettre une blouse. Mais pour bébé plume, en 2019, il pouvait rester habillé.

Une infirmière a vérifié que l’on avait bien tous les papiers, que bébé était à jeun et que tout allé bien pour notre bébé… avant de partir, elle lui a donné une bonne cuillère de Valium pour le rendre un peu plus stone et enlever un éventuel stress.

Dans notre hôpital, les plus jeunes sont opérés en premier, afin d’éviter les longues attentes. Pour bébé plume, nous avons attendu à peine 15 minutes. Deux infirmiers sont arrivés pour le prendre, à bras. En lui parlant, ils sont partis avec mon bébé dans les bras. Côté parents, c’est super étrange, c’est même inquiétant… mais côté bébé, il était cool et bien, aucun stress…

Il était alors parti pour un passage rapide au bloc, simplement endormi au masque.

20/30 minutes plus tard, bébé est revenu, toujours à bras, encore à moitié endormi, mais toujours cool !! Bon par contre, c’est après ce moment là que ça devient compliqué !!

Et j’ai eu ça pour les trois enfants… le pire de tout…  c’est un mélange d’émotions, de fatigue de l’opération et de FAIMMMM. À chaque fois la même chose… des hurlements pour avoir un biberon… hé oui, nos loulous sont à chaque fois à jeun, depuis minuit et l’horloge tourne…

Bref, tout ça pour vous dire qu’il n’y a pas vraiment de douleurs, pas trop de stress pour les enfants. Le plus inquiétant, c’est surtout pour les parents, la peur de laisser son enfant, la peur qu’il est mal…

On nous a demandé de le garder 30 minutes sans rien lui donner et au bout de 30 minutes en chambre, il a pu avoir son biberon… peu de temps après, nous étions de retour à la maison.

Car, en fait, c’est surtout une hospitalisation de jour et on ne reste à l’hôpital que quelques heures (8h-12h environ).

Drains, yoyos, fini les otites, mon expérience de maman !

L’après-opération

L’après-opération est super simple, une visite de contrôle à l’ORL, peu de temps après et c’est tout… rien de plus qu’un simple contrôle lors des consultations !

Il y reste quand même quelques précautions à prendre pour les enfants, comme éviter de mettre de l’eau dans les oreilles au moment du bain ou à la piscine. Mais rassurez-vous, ici avec trois enfants, je n’ai jamais eu de soucis particuliers…

Bonus :

Et pour la petite info, les drains tomberont seuls quelques mois ou années plus tard 😉

Côté beurk, quand les enfants ont des rhumes, les oreilles coulent et pour un des miens on aurait dit de la pompote beurk beurk

Avis de maman

Une opération qui fait peur, mais qui change radicalement la vie des enfants !!

Une opération qui ne laisse aucun souvenir aux bébés et qui évolue bien mieux (langage et marche)

Bref, vous l’aurez compris, cette opération a changé, à chaque fois, notre quotidien en positif et ne plus voir ses enfants souffrir et être bien, c’est canon !

Drains, yoyos, fini les otites, mon expérience de maman !

Et chez vous, avez vous déjà eu, vous ou vos enfants, des drains ?

Vous aimerez aussi

1 Commentaire

  • Répondre Ferre 4 mars 2020 at 9 h 53 min

    Bonjour merci partager votre expérience

  • Répondre