Vie de maman

Le retour du NON, comment réagir ?

15 septembre 2017 - Maman Plume

Je pensais qu’avec les 4 ans de ma fille, j’étais sauvée de cette fameuse période du « Non » et bien je peux vous le dire, je me suis bien trompée…

Ma fille est tout ange ou tout démon, et quand elle a une idée en tête, croyez moi elle ne l’a pas ailleurs ! Dans ces moments là, vous n’avez plus qu’a bien vous accrocher pour lui faire changer d’avis grrr

Le retour du NON, le « terrible two » !

Autant mon fils a eu sa période non pendant un moment (vers les deux ans), autant ma fille n’en a pas vraiment eu jusqu’à maintenant…

Est-ce un effet rentrée et fatigue, je ne sais pas. Tous ce que je sais, c’est qu’en ce moment, j’ai une chance sur deux que la réponse à mes questions où à mes demandes soit NON.

Et franchement, quand on est pas habitué, c’est juste rageant de devoir batailler, juste pour un repas, un passage au wc, …

Garder son calme et son sérieux…

Je dois quand même avouer que je c’est parfois difficile de garder mon sérieux car quand elle dit Non, elle s’amuse à taper des pieds et a faire un tête de vilaine digne des plus grandes grimaces.

Avec Papa Plume, nous sommes obligés de garder notre sérieux et on ne cèdent jamais sur notre décision de départ. Mais franchement, ce n’est pas toujours évident, partagés entre l’envie de rire ou celle de la revendre… (Avant de m’envoyer la police, sachez que ceci est bien entendu une blague).

Ne pas céder… et trouver la solution !

Je ne sais pas si c’est bien, mais en tous cas ça fonctionne pour nous ! On ne revient jamais avec le papa sur notre decision. Quand on voit qu’il n’y a rien à faire et qu’elle nous fait sa tête de mulé, on tente quelques petites astuces :

  • comme l’accompagner, lui dire qu’elle n’a pas le choix que d’aller (par exemple) mettre ces chaussures, mais qu’on l’accompagne !
  • Lui dire qu’elle a le droit de ne pas être d’accord mais que si on lui dit c’est pour son bien ! Et dans ces cas, on l’autorise à bouder, crier et pleurer si elle en a envie (dans la pièce à coté) et à revenir nous voir dès qu’elle sent qu’elle va mieux
  • pendant ses colères, je l’ignore et si elle fait ce qu’on lui a demandé, je la félicite !

Ce qui est rigolo, c’est qu’après chaque Non, elle sait très bien que ce n’est pas bien. D’elle même, elle vient s’assurer que l’on est pas fâché, faire un câlin et nous dire des jolie phrases comme « maman tu es belle comme une princesse » … étrangement toujours après ces petits affrontements lol.

Personnellement, avoir un petit câlin après, je trouve que ça ne se refuse pas…

Mais que signifient ses Non ?

Pour moi c’est encore le non qui permet de s’affirmer, de voir les limites et en résumé d’exister…

J’entends souvent dire que :

Permettre à son enfant d’exprimer ses émotions, c’est lui permettre de commencer à faire des choix.

Si je devais donner un conseil aux parents dans le même cas, je dirais :

  • De garder votre calme
  • De faire diversion / Accompagner
  • Prévenir 5 minutes avant un départ
  • Garder la meme direction/le meme discours avec le Papa
  • Rester ferme sur les limites
  • Et surtout faites vous confiance  !

Et chez vous avez vous eu la période du Non ?

Avez vous des petits conseils à ajouter ?

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre Guillerm 15 septembre 2017 at 21 h 29 min

    Nous on est en plein dedans et avec ma misstinguette qui a un gros caractère ba c’est vraiment pas facile voire même carrément horrible avouons le . La vendre est une idée qui m’ai aussi passe par la tête ahahah on essaie de ne pas ceder et on reste sur la même longueur d’onde avec le papa mais ca a tendance à tourner à l’affrontement certaines fois avec misstinguette et c’est vraiment difficile !! Mais bon c’est une période importante (j’ai quand même hâte qu’elle se termine celle la )

  • Répondre Maptiteviedefemme 16 septembre 2017 at 6 h 48 min

    Ici , la période du non a duré longtemps pour mon fils et il est encore un peu en opposition mais ça se passe doucement ..
    On faisait à peu près pareil que vous pour résoudre les problèmes et lui aussi venait souvent me faire un câlin quand il était calmé , ils savent y faire lol . Sympa ton article 👍🏼

  • Répondre Margaux bury-panteghini 16 septembre 2017 at 22 h 40 min

    Coucou , ici on est en plein dedans Avec mon fils qui a deux ans et demi Et Ca Fait deja un an je dirai …
    il a un sacré caractère , Et est très têtu. Quand il a décidé qu’il nous ferait la misère … bah il s’y tient ! Lol et dès quil ressent une émotion forte (bonheur ou frustration) il Nous Fait mal en pincant ou mordant.
    Mais par contre en tant que parents ,pour l’instant , Nous n’avons rien lâché . Quand l’un est à bout de nerfs l’autre prend le relai , on tente une diversion , on lui explique beaucoup les choses ( beaucoup plus qu’au début . on lui parlait deja pas mal au début mais la on s’impose de prendre encore plus le temps , on est moins stressés , on apprend la patience )Alors oui il y a des jours plus compliqués que d’autres, Et c’est parfois dur de contenir notre colère , mais on essaye , on avance , petit à petit , un jour Apres l’autre …
    Merci pour ton témoignage

  • Répondre LuciledeGuinzan 18 septembre 2017 at 13 h 12 min

    Mon petit chat a 22 mois et ça fait un petit moment qu’on est dedans alors effectivement j’espère qu’on en sortira d’ici à ses 4 ans ! Mais en attendant je prends déjà les bons conseils 😉

  • Répondre