Vie de maman

La vie à 5, c’est comment ?

19 juin 2018 - Maman Plume

Comme beaucoup de parents, je présume, on s’est posé pas mal de questions sur ce que serait notre vie à cinq.

Et oui, ce nouveau babynou allait bientôt nous rejoindre et sans nul doute occuper nos journées. Il allait prendre un peu du temps sacré qui était jusque la uniquement partagé avec les deux grands …

Les craintes

Côté Maman

J’avais surtout peur de ne pas savoir bien partager mon temps. Il faut être honnête, un bébé c’est assez prenant et on a pas forcement envie de le partager et de le lâcher… surtout au début…

Ma crainte était de ne plus accorder assez de temps à mes deux grands, sans m’en rendre compte. J’avais également peur de leur possible jalousie, peur de les décevoir, peur de leur réaction…

Côté enfant

Je leur ai souvent demandé leurs craintes au sujet de l’arrivée de bébé. A mon grand étonnement, ils n’en avaient pas vraiment.

Tout au long de la grossesse, j’ai souvent intégré les enfants à toutes les nouveautés et projets autour de ce nouveau bébé. J’ai également répondu autant que possible à toutes leurs questions, diverses et variées.

Partager son temps

Avec papa plume, je ne vous le cache pas, on court, mais on essaye de se partager au mieux de nos possibilités les contraintes de la vie, le temps des enfants et certaines tâches…

La fin d’année scolaire est une période très très chargée à la maison en temps normal (Anniversaires, Spectacles école et sports, divers événements, fin d’année et surcroit de boulot,…). mais avec notre petit bébé plume en plus, waouuuuuu.

J’aimerais tellement pouvoir me dédoubler et avoir 10 bras !

Mais hélas c’est impossible, alors on fait avec, avec le sourire et nos cernes jusqu’aux genoux lol. C’est un peu ça la vie de parents, non ?

On veille à ce qu’aucun de nos trois loulous ne se sente mis a l’écart. On essaye de faire en sorte que chacun trouve sa place et au passage un petit rôle valorisant dans cette nouvelle vie.

Avis de maman

Bon avec tous ça, je ne vous cache pas que je suis loin, mais très loin d’avoir la maison la plus propre et la mieux rangée du monde ! Tant-pis si mes vitres sont sales et mes placards en total bazzare. Tant-pis si les chambre ne sont pas rangées ou si j’ai de la poussière au dessus d’un meuble…

Le travail et le blog en patisse aussi un peu, je mets plus de temps à vous répondre, j’en ai bien conscience mais j’essaye de me mettre des limites le temps que les choses s’apaisent …

On court, on fait au mieux et on s’occupe des choses primordiales et des priorités 🙂

C’est impossible, je ne peut pas tout faire et je me rend bien compte de mes limites (et je vous avoue que ça m’embête de ne pas pouvoir tout gérer)

Mais en ce moment on profite, on s’habitue, on fait connaissance  les uns avec les autres, et le reste ça sera fait plus tard 😉

Et chez vous, comment avez vous géré ?

Je vous conseille également :

Dans quelques mois, nous serons 5 ! Vous avez bien lu ! 2018 sera pour nous une grande année, surtout celle du changement, il va falloir revoir toutes nos habitudes car ça sera l'année o...
5 mois de toi, on sait enfin qui tu seras …F... Troisième grossesse et déjà 5 mois au chaud dans mon bidon ! C'est fou comme les grossesses peuvent être différentes, chacune réserve son lot de bonne...
1,2,3… Césariennes !! Comme le dit si bien le titre... J'ai vécu 3 grossesses, eu 3 merveilles, mais suite à trois césariennes. Et pourtant tout avais si bien commencé... ...

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Violetta Lacoste 20 juin 2018 at 8 h 49 min

    Bonjour, c’est sur qu’ à 5, la vie n’est pas facile au quotidien ! Nous, nous sommes 4 et j’ai déjà du mal à gérer ….surtout que mes loulous ont 6 ans de différence donc cela fait 2 enfants uniques avec un rythme et des niveaux totalement différent. Alors, avec mon mari, on se partage et on essaie de faire de notre mieux.
    Bonne journée.

  • Répondre Diane 3 juillet 2018 at 19 h 03 min

    Bonjour, tout d’abord félicitations et bienvenue à bébé.
    Au début c’est un peu sportif c’est vrai : les tétées (ou biberons) qui reviennent souvent, les aînés qui expriment subitement et intensément des besoins d’attention plus qu’avant l’arrivée du petit dernier, la vie professionnelle à assurer et le papa qui aimerait que vous lui accordiez un peu de temps alors que vous êtes juste épuisée ! Il faut relativiser et ce dire que le ménage attendra un peu s’il le faut, que les repas seront un peu plus simples par ex. J’ai souvenir que jusqu’aux 3 ans du dernier (et 3ème), je perdais un tiers de mon temps à câliner, refaire, aider, réparer, arbitrer, réexpliquer… Bref pour préparer les valises en 1h, je devais estimer le temps à 1h15. Pour faire le ménage en 2 heures, il m’en fallait 2h30.
    Au début, il faut laisser le temps à chacun de trouver ses repères, ses nouvelles marques et il faut aussi savoir regarder et profiter de la chance qui nous est offerte d’avoir une famille. C’est un magnifique chamboulement qui transforme la petite famille en une jolie tribu. C’est beau et c’est une chance. J’ai appris à la naissance de notre troisième que beaucoup de gens regrettaient (pour des raisons différentes : financières, professionnelles, médicales…) de ne pas avoir dépassé le nombre de deux enfants.
    Maintenant mes enfants sont grands : 17 – 13 et 10 ans et le travail d’intendance est plus simple.

  • Répondre